CARENTAN, 1944

Objectif : Traverser la Taute

Bien qu’un premier pont Bailey soit installé par les soldats du 300th Combat Engineer Battalion, encore visible aujourd’hui le long du canal portuaire à proximité de l’écluse, le franchissement de la Taute doit permettre une circulation libre et fluide du trafic allié dès les premières semaines d’invasion. Cependant, toutes les infrastructures permettent de la traverser ont été détruites durant les durs combats pour la Libération de la ville de Carentan (50), point de jonction de la plage d’Utah avec les autres plages du Débarquement allié.

 

Comprendre la jonction entre les deux communes

Ainsi, de nouvelles installations sont construites en différents points entre les communes de Saint-Hilaire-Petitville et de Carentan (50). En bleu, le pont qui rentrera dans l’Histoire en tant que « Tucker Bridge », suite à la mort du commandant du 300th, qui sera temporairement un double pont Bailey en attendant que le pont de pierres d’origine soit retapé. En rouge, afin d’améliorer le flux routier et contourner le pont Tucker, un pont flottant est aménagé et ainsi, les véhicules progressent sur des bateaux pneumatiques. Ce pont est aujourd’hui consolidé, il borde le magasin « Stockissimo » et est doté d’une porte à flot depuis les années 50. En vert, la voie ferrée est également rompue, les hommes de Tucker doivent alors rebâtir un ouvrage en compagnie des hommes du 729th Railway Operating Battalion afin de permettre aux trains de traverser la rivière à nouveau.

 

Share This