Utah to Cherbourg, Recrutement!

Utah to Cherbourg!

Utah to Cherbourg sera un événement majeur du 74ème anniversaire de la bataille de Normandie. Il se déroulera du 19 au 24 juin 2018 dans le Cotentin et aura pour but de reconstituer un élément « reconnaissance » (dont 1 armored car et 1 scout section) et un élément « infanterie » (avec 2 rifle squads) aux couleurs de la 79th Infantry Division « Cross of Lorraine ». L’itinéraire exact de cette division sera emprunté au départ d’Utah Beach, en passant par Picauville, St Joseph, La croix Jacob, Negreville, Martinvast, Cherbourg, La Haye du puits et Carentan. Les participants seront en autonomie complète pendant 5 jours, immersion totale, quel que soit les conditions climatiques ! L’infanterie et la reconnaissance auront leur objectif à atteindre à la fin de chaque jour, les rifles squads feront entre 8 à 10 km/jour à pied et ils seront également véhiculé en GMC.

Comment participer?

Si vous voulez participer à un événement unique, rejoignez le CIB (Organisation) : cib.reenactorgroup@laposte.net

Plus d’informations sur la page Facebook : UTAH TO CHERBOURG 

 

Des Bornes de la Libération en Bretagne!

Des Bornes de la Libération … en Bretagne!

L’initiative de Jacky Cadoux n’est pas des moindres. S’inspirant des Bornes de la Liberté implantées sur notre territoire de Normandie aux Ardennes belges, ce passionné réalise le projet d’ériger sur 5 communes bretonnes des Bornes de la Libération retraçant le parcours de la 4ème Division blindée américaine sur ce secteur. Les communes retenues et participant au projet sont Plumelec, St Jean Brevelay, Bignan, Locmine et Baud. Ces bornes seront placées cette semaine et inaugurées le 28 octobre 2017 en commençant par celle de Plumelec (56420) à 9h30!

 

Et bien d’autres projets!

Jacky Cadoux est aussi président et un membre très actif de l’association Souvenir Militaire Centre Morbihan qui vise à perpétuer le Souvenir et la Mémoire des faits militaires menés en Bretagne durant le XXème siècle. Le club organise notamment sa 3ème Bourse aux antiquités militaires qui se déroulera le 12 novembre prochain à Locminé (56) (Halle des Sports, Rue de la Bouillerie), action qui permettra à l’association de financer d’autres projets commémoratifs et mémoriels.

Plus d’informations sur la page de l’association:

Souvenir Militaire Centre Morbihan

(Crédits photos : Jacky Cadoux, Souvenir Militaire Centre Morbihan)

 

Un défilé du CCB à Carentan

Un défilé magnifique dans les rues du centre ville

Le 14 Juillet dernier, un événement hors du commun s’est déroulé dans les ruelles du centre-ville de Carentan (50500). En effet, c’est une cinquantaine de véhicules (jeeps, GMC, M8, halftracks,…) accompagnés de 200 reconstitueurs qui ont défilé à l’occasion de la Fête nationale, pour le plus plus grand plaisir des petits et des grands. Le point fort de la manifestation : tous ces passionnés portaient des tenues homogènes et précédaient des véhicules aux couleurs de la 2ème division blindée américaine « Hell on Wheels ». Ce défilé marquait l’achèvement d’un parcours de plusieurs jours au milieu du bocage normand sur les traces des opérations de 1944. Cerise sur le gâteau, les hommes n’ont pas hésité à entamer les chants de l’armée américaine lors de leur marche.

Une rigueur historique incroyable

Cette manifestation, parfaitement encadrée et organisée par la Ville de Carentan et les associations locales, fait partie intégrante du trip « CCB – 2nd Armored in Europe ». Le groupe CCB, dont la réputation n’est plus à faire, tient à respecter, durant ces voyages à travers le continent, un maximum de rigueur historique afin de conserver la qualité de ses présentations et de coller le plus réalistement aux faits historiques s’étant déroulés lors de la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, dress code et marquages de véhicules étaient fournis aux participants, venus du monde entier (Etats Unis, France, Belgique, République tchèque,…). Le résultat impeccable, comme d’habitude, était au rendez-vous.

 

Nouveau Mémorial à Périers (50)

Un monument pour Benjamin F. Kitchens et Bert Espy Jr

Le 24 juin dernier, suite à l’invitation de notre ami Christian Levaufre, nous nous sommes réunis pour inaugurer le monument en mémoire des deux aviateurs américains Benjamin F. Kitchens et Bert Espy Jr à Périers (50). Il y a jour pour jour 73 ans, alors que les deux pilotes rejoignent leur formation après avoir mitraillé des véhicules allemands, l’hélice du P-47 de Espy va découper l’arrière de l’appareil de Kitchens. Cet effroyable accident se conclu par le crash des Thunderbolt et la mort des deux officiers de l’USAAF. Après un long travail de recherches menées sur des décennies par la famille Levaufre et l’association Normandy 44, l’avion d’Espy est retrouvé (celui de Kitchens a été feraillé) et son moteur nettoyé. Il est ainsi apposé au sommet de ce mémorial dévoilé ce 24 juin 2017 en présence des autorités franco-américaines mais également de la nièce du pilote. Un bel hommage, la boucle est bouclée, parce qu’entretenir la flamme de la mémoire, c’est 365 jours par an.

 

Tous sont mort pour notre Liberté

« Tous ne sont pas morts en Héros, mais tous sont mort pour notre Liberté », telle est la phrase citée sur le panneau expliquant la mésaventure de ces deux appareils. Il est bon de rappeler qu’aucune guerre n’est propre, et qu’aucune guerre n’est menée sans erreur. Parmi les millions de morts que la Seconde Guerre mondiale emporta avec elle, beaucoup d’entre eux furent victimes de tirs fratricides suite à des problèmes de repérage et de localisation, d’accidents en mer, dans les airs et sur terre. Ainsi, bien que tous ces jeunes hommes aient su sacrifier leur vie pour la libération de notre continent, bon nombre d’entre eux auraient surement pu retourner chez eux si ces erreurs n’étaient survenues. Nous ne les oublions pas non plus.

Inauguration du Monument Tucker

Une inauguration en grandes pompes

Ce lundi 5 juin 2017, plus de 300 personnes se sont regroupées pour inaugurer la nouvelle stèle en hommage au Major John E. Tucker sur le pont marquant la jonction entre Carentan et Saint-Hilaire-Petitville (50). Afin de dévoiler ce bloc de granit où sont apposés reproductions des stèles d’époque et emblème du corps du génie américain, de nombreuses autorités civiles et militaires ont fait le déplacement. Parmi celles-ci : Monsieur Lhonneur, Maire et président de la communauté de communes de Carentan-les-Marais; Monsieur Fauny, Maire de Saint-Hilaire-Petitville; George K. Mullins, vétéran de la 101ème division aéroportée, Général Glenn Goddard, élus des communes, orchestre, armée américaine avec garde des couleurs…. Une cérémonie ponctuée de discours émouvants à la hauteur de l’événement.

L’aboutissement d’un projet mémoriel

C’est en 2016 que Bertrand Froger lance un appel depuis sa page Facebook (Normandy 1944, Suivez le Guide!), affecté par la disparition des stèles en hommage en Major Tucker tué au combat en Juin 1944. Elles avaient été implantées suite à sa mort par ses hommes du 300th Engineer Combat battalion et des citoyens du secteur. Le projet prend forme, soutenu par les deux communes, puis une campagne de financement participatif est lancé. Des centaines de personnes relaient cette action, des dizaines y contribuent, particuliers et associations. L’objectif est atteint et les fonds récoltés. Le 5 juin 2017, l’honneur du Major Tucker est sain et sauf et sa mémoire préservée et honorée.

Memorial Day à Saint-James (50)

Le Memorial Day, histoire d’une commémoration.

A la fin de la Guerre de Sécession,  une coutume faisait que les sépultures des soldats américains tombés étaient recouvertes de fleurs à une date annuelle particulière. Le 5 mai 1868, ce jour devient un jour férié du calendrier. Le 30 mai 1868, il est nommé « Decoration Day » et célébré au Cimetière National d’Arlington. Dès 1882, il est renommé « Memorial Day » pour célébrer tous les morts au combat de toutes les guerres ayant impliqués des soldats américains et non plus seulement ceux tués durant la Guerre de Sécession. En 1967, le Memorial Day s’étend au niveau fédéral et un an plus tard, le Congrès adopte le « Uniform Monday Holiday Act », déplaçant cette journée au dernier lundi de mai, afin de proposer un week-end de trois jours. Cette loi entre en vigueur le 1er janvier 1971 .

 

Le Memorial Day au Brittany American Cemetery

A 16h00, ce 28 mai 2917, plusieurs centaines de personnes se sont réunies au Brittany American Cemetery de Monjoie-Saint-Martin (St James -50) afin de commémorer le Memorial Day et de se recueillir sur les tombes de ces jeunes libérateurs enterrés en ces lieux. Cette cérémonie annuelle en présence d’autorités civiles et militaires franco-américaines fut également marquée par la venue des vétérans John Roman et Charles Chay, l’occasion d’aller les saluer et de les remercier pour leur service. 73 ans plus tard, le peuple de France n’a pas oublié le sacrifice de ces jeunes hommes venus de l’autre côté de l’Atlantique.

Page 1 sur 11